BRUAY LA BUISSIERE

bruay la buissiere le 62 hotel restaurant commerce entreprise boutique societe gite chambre hote loisir musee cinema service petite annonce gratuite occasion voiture moto location camping bruay la buissiere

 

 

BRUAY LA BUISSIERE COMMERCE SERVICE ARTISAN RESTAURANT HOTEL FLEURISTE
AGENCE IMMOBILIERE VOITURE OCCASION GITE CHAMBRE HOTE ENTREPRISE MAGASIN

 

 
 
 
 

 

Artisan Batiment
BRUAY LA BUISSIERE
et a proximité
.

 

Maçonnerie

Plomberie

Electricité

Couvreur

Sérrurier

Chauffagiste

Peinture

Dépannage Rapide

Autres

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

Voitures Motos
BRUAY LA BUISSIERE
et a proximité.

 

Concessionnaire
Voiture occasion

Moto

Scooter

Garage voiture

Caravaning

Location voiture

Autres

 
 

 
 
 

 

 
 
 

 
 
 
 
 
 

Achat location
Maison Appartement
BRUAY LA BUISSIERE 62

 

Agence immobilière

Office Notarial

Autres

 
 

 
 
 
 
 
 
 
 

 
 

Bienvenue dans la ville de Bruay la Buissiere
 Commerces, artisans, hotels, restaurants, magasins, Boutiques, agences immobilières, loisirs, Institut de beauté, Pédicure, Diététique, Manucure onglerie, Vêtements homme, Vêtements femme, Vêtements Enfant, Mariage, Vêtements Sport, Lingerie, Chaussures, Bijoux, Parfumerie, Coiffeur, Maçonnerie, Plomberie, Electricité, Couvreur, Sérrurier cordonnerie, serrurie, Chauffagiste, Peinture, Dépannage Rapide, Concessionnaire Voiture, garage voiture occasion, Moto, Scooter, Garage voiture, Caravaning, Location voiture, Médecin, Dentiste, Pharmacie, Assurance, Auto Ecole, Baby-sitter, Garde Malade, Taxi, Laverie, Ambulance, Agence voyage, Agence matrimoniale, Agence immobilière, Office Notarial, Restaurant Italien, Chinois, Spécialités, Exotique, restaurant oriental, Gastronomique, Brasserie, Rapide snack bar, Plat a emporter, Traiteur, Hôtel, Gîtes, Chambres Hôtes, Camping, Boulangerie, Meuble, Pâtisserie, Boucherie Charcuterie, Cave à vin, Epicerie fine, Chocolaterie, Electroménager, Pc ordinateur, Cadeaux, Quincaillerie droguerie, Meuble Cuisine Salle de bain, Fleur Fleuriste, Location materiel, Pub bar a thème, Discothèque, Cinéma, Musée, Théâtre, Club sportif, Salle de sport, Service Anpe, Office du tourisme, Bibliothèque, Piscine, Association, Médiathèque, Crèche, onglerie, pose ongles

 
 

 

BRUAY LA BUISSIERE

 

 Les étymologistes donnent  sur  la  signification du nom de Bruay des origines   différentes mais toutes  se  rapportent  à  l'eau.  Le teuton "Brug" - "Bruch" signifie pont mais "Broeck" en flamand signifie marais. Si Bruay comme Bruch, comme "Bridge" en anglais, signifie pont, nous pouvons donc admettre que Bruay veut dire ville sur l’eau ou près de l’eau

 

HISTOIRE DE LA VILLE

 

Un petit cours d'eau qui serpente dans une vallée, des plateaux et des pentes couvertes de forêts. Dans ce paysage sauvage, quelques constructions apparaissent, au bord de la rivière : BRUAY est né. A quelle époque ? Comment ? Aucun écrit ne le révèle.
Agglomération de huttes autour d'un château fortifié, d'une abbaye ou d'une villa gallo-romaine ? Aucune de ces hypothèses ne peut être .spécialement retenue, en l'absence de preuves matérielles. Un seul fait sérieux : l'existence de moulins à eau paraît être la fixation des habitations par la rivière. La récente découverte du «village des potiers» à LABUISSIERE est la preuve incontestable que notre région, alors bien plus boisée que de nos jours, a été habitée par des tribus gauloises dès le premier siècle. après Jésus-Christ. Avant cette découverte, différents vestiges avaient été mis à jour dans les communes voisines ; c'est ainsi, par exemple, que l'on a trouvé à Bruay une grande amphore de quatre-vingts centimètres de haut.
Dès lors, il est possible de penser que, déjà, à cette époque, un hameau existait à l'emplacement de notre commune. Hormis ces suppositions, l'histoire de BRUAY est inconnue jusqu'au XIIe siècle.
Au début du XIIIème siècle, divers fiefs partagent le territoire de Bruay , l'un des plus importants appartient aux seigneurs de Béthune qui s'efforcent, tour à tour, de grouper leurs propriétés autour de leur domaine propre.
Au début du XIVème siècle, Philippe Le Bel, à la suite de sa victoire sur les Flamands à Mons-en-Pévèle (1304), reprend la Flandre. De ce fait BRUAY se trouve bientôt rattaché à l'Artois puis à la Bourgogne.,
En 1363, Jean le Bon remet en apanage le Duché de Bourgogne à son quatrième fils Philippe, et les ducs bourguignons de la branche des Valois deviennent pour plus d'un siècle seigneurs de Bruay.
Pendant ce temps, le village se développe presque uniquement sur les bords de la rivière, se consacrant surtout à la culture, comme l'attestent la faible étendue des pâturages et l'existence de plusieurs moulins. Des bots nombreux encore s'étendent autour du village. La faune, comme celle de la Lawe d'ailleurs, en est beaucoup plus riche que de nos jours.
Si nous en croyons les comptes des receveurs de Béthune, des loutres sont fréquemment capturée? sur les bords de la rivière, de nombreux chevreuils viventdans les bois et il arrive même que des aigles y soient abattus.
Le village va connaître a La guerre des cent ans » , en juin 1380, une des armées anglaises, sous les ordres du 'Duc de Buckingham, loge à Bruais-les-Buissières. Heureusement, en cette période de troubles, Bruay possède un hôpital dont l'existence est signalée dès 1317 ».
(Archives départementales A 350).
Depuis Longtemps il n'y  a plus de seigneur résidant à Bruay, l'ancienne forteresse qui avait soutenu de nombreux sièges à été détruite probablement par Les anglais pendant La guerre de Cent ans.
On peut estimer que le village est resté un demi-siècle au moins dans Le plus complet désordre. Cependant il était propre à devenir d'un moment à l’autre l'apanage de quelque riche et nouvel anobli en quête de domaine.
Si la forteresse de Bruay eut à se défendre contre toutes sortes d'assaillants, Le château que fit construire Guy GUILBAUT n'eut pas meilleur destin. Il fut maintes fois démoli et rebâti. . Il ne reste aujourd'hui aucun vestige de cette époque, seule une tour de l'ancienne ferme du château que l'on appelle "La Tour de Lambres ( rue Cail) .
La maison de SPINOLA conserva Le château et ses dépendances pendant 126 ans. GabrieL SPINOLA ayant été tué au siège de Douai en 1712 et ne laissant aucune descendance directe, ses héritiers se disputèrent âprement la possession de Bruay. Après un procès qui dura 18 ans, Le parlement de Paris l'adjugea en 1730 à NicoLas d'ARBERG qui le vendit quelques années plus tard au cadet de la famille de NEDONCHEL. Cette famille conserva le domaine jusqu'à la révolution.
En 1789, Le seigneur de Bruay, le marquis de NEDONCHEL émigre en Belgique. Le château abandonné est livré au pillage et à la démolition.
Le colonel de la garde nationale de « Boisgerard «  achète une partie des pierres pour la construction de son château de Bouvigny-Boyeffles. Les ruines du château étaient encore visibles à la fin du XIX é siècle. Malgré les efforts faits pour les sauver, les affaissements dus aux travaux miniers ne le permirent pas. Des remblais furent nécessaires pour maintenir le niveau d'écoulement des eaux de la rivière, dans la traversée du village. Ainsi disparut à jamais le château de Bruay. Rien ne prédisposait donc ce village de Bruay à connaître un essor qui propulserait la commune, cinquante ans plus tard, au même rang démographique que la ville de Béthune , exceptés les caprices de la géologie.

 

ECONOMIE

 

La découverte de la houille, en 1852, va bouleverser
complètement son existence.
Les premiers mineurs s'installent en 1853. Le village qui avait 500 habitants en 1792, 712 en 1853, devient rapidement une ville qui compte 18.363 habitants en 1911 et 30.125 en 1936 ; cet accroissement rapide permet à BRUAY de devenir une des plus importantes communes du département.
Malgré une exploitation tardive, la ville bénéficie d'un site favorable au développement économique. Alors que le charbon est découvert à Anzin (Nord) dès la première moitié du XVIII é siècle (1734), ce n'est qu'en 1855 que l'exploitation du charbon débute à Bruay.
En 1884, ce sont 607 277 tonnes qui sortent des mines de Bruay, soit 10% de la production régionale qui s'élevait alors à 6 029 129 tonnes.   La croissance démographique est fulgurante:
La commune de Bruay-la-Buissière, qui il y a vingt années  avait pour nom  Bruay-en-Artois, a connu un développement spatial et démographique fulgurant en l'espace d'un demi-siècle
.

MONUMENT ET LIEU TOURISTIQUE


Château de la Buissière
: 13e siècle ; 18e siècle
Eglise Saint-Martin: 13e siècle ; 16e siècle
La Piscine Art Déco ( seul monument en France ouvert au Public )

 

Source

wikipedia.org

.nordmag.fr

culture.gouv.fr

 
 

Ici vous pouvez affiner votre recherche.

 

Si vous désirer être informer des actualités du 62 ?
Inscrivez vous a notre Newletter .

Inscription désinscription
 
 

BRUAY LA BUISSIERE commerce restauration hôtel distraction service artisans entreprise 62 Pas de Calais

 

 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

Alimentaire
BRUAY LA BUISSIERE
et a proximité.

 

Boulangerie
Pâtisserie

Boucherie
Charcuterie

Cave à vin

Epicerie fine

Chocolaterie

Autres

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sortir et Sports
BRUAY LA BUISSIERE
et a proximité.

 

Pub bar a thème

Discothèque

Cinéma

Musée

Théâtre

Club sportif

Salle de sport

Autres

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 

Services
Administratif
BRUAY LA BUISSIERE

 

Mairie

Sécurité Sociale

 

Services ville

 

Anpe

Office du tourisme

Bibliothèque

Piscine

Association

Médiathèque

Crèche

Autres